Meeting d'Héricourt

Mercredi 27 Juin 2018

Consulter le programme ici

Trail de la Vallée des Lacs à Gérardmer(88) – Dimanche 17 juin 2018

 

 

Belle perf de Cyril THUILLIER qui nous fait revivre sa course :

 

« Voilà je viens de finir ma petite course dans les Vosges 31km pour 1700m de dénivelé.


Ce samedi soir dur dur de trouver le sommeil, je suis un peu stressé (l'adrénaline de la course)

Levé à 4h45 pour partir à 5h30 (obligé de dormir à la maison suite à un petit empêchement)


Arrivé sur Gérardmer à 7h sous un ciel chargé et 12°C (ce n'est pas les mêmes conditions que le samedi 24°C et soleil)


Je me place sur la ligne de départ sans complexe en deuxième ligne en faisant honneur au tee-shirt du club, et oui je sais que je peux viser un top 100 ...!


Le départ est donné, c'est parti, 1 km de plat avant d'attaquer la montée de la piste de ski de Gérardmer (l'entrainement au ballon paye).

Arrivé au-dessus, nous sommes accueillis par la pluie mais c'était le seul endroit où ça mouillait.

 

La course suit son court et je suis placé 48iéme au km N°8.

De grosses descentes techniques sont au rendez-vous et malgré mes difficultés dans ce domaine, je limite la casse (je me détends et ç passe facilement)


Arrivé au 15km un petit coup de mou et ma pubalgie se réveille, je ralentis et commence à discuter avec les autres coureurs...les 4km suivant passent relativement bien. 


Ensuite à partir du 24km, je fournis mon effort et parcours les 7 derniers km à une superbe allure (4mn10) [les séances de vitesse du programme de Laurent payent]


Me voilà arrivé sur Gérardmer, Résultats 45ieme sur 622 inscrits et 559 participants --> j'ai réussi à mettre en avant le club et je suis satisfais de mon résultat (je voulais faire un top 100 sous 4h)


J''ai trouvé que les paysages n'étaient pas top (pas de superbes vues sauf des lacs)

L’organisation était efficace ainsi que le balisage. Une bonne météo avec 17°C et sous un ciel couvert, le top pour courir. »

 

 

 

Le Bol d’Air Barbenais à La Barben(13) – Dimanche 17 juin 2018

 

 

Loin d’être un objectif, cette course à permis à Marine CLAUDEL de trouver de la concurrence et de na pas faire une séance seule. Elle a donc découpé l’épreuve en 3 parties : une mise en jambe, une grosse bosse à fond et les 5 derniers kms à allure 10 route.

Elle franchit la ligne 26e et 1e féminine en 44’31. Maintenant, place aux championnats de France le 23 juin à Liévin.

 

 

Marathon de Molsheim (67) – samedi 16 juin 2018

 

Merci et bravo à Francis MERTZWEILLER pour sa première fois sur marathon :

« Ça y est c'est fait ! Premier Marathon.

Le temps a été clément : couvert de 8h à 11h30, 17°C au départ, 22°C à l'arrivée.

Super ambiance très festive et organisation impeccable.

Départ tranquille puis 17 premiers km à 11 km/h de moyenne. Première grosse côte passée assez facilement avant d'arriver aux 21 km juste au moment où le semi-marathon partait (heureusement il y avait 400 m de course séparée entre les marathoniens et le semi ce qui a évité l'embouteillage).

Je déroule ensuite sur le plat jusqu'au 27ème km et la 2ème grosse côte qui passe bien. Mais c'est après que ça se corse avec 6km de montées et descentes sur des chemins ravinés dans les vignes qui m'ont cassé les genoux (j'ai fini par descendre les côtes en marchant... c'était une section pour coureurs de trail, pas pour un routard comme moi !).

Je finis les 5 derniers km de plat en serrant les dents.

Au final 4h03mn28s à mon chrono, 171ème sur environ 800 inscrits : je suis satisfait pour une première.

Si je décide d'en faire un 2ème il sera par contre plat et uniquement sur de la route ! »

Championnats régionaux sur piste à Dijon(21) – Dimanche 10 juin 2018

 

C’est sous une forte chaleur que 4 athlètes étaient présents ce dimanche à Dijon pour ces 2èmes championnats de Bourgogne Franche-Comté.

 Aligné sur 800m, Nathan Quetin a réalisé une belle performance en remportant sa série et en améliorant son chrono de près de 2s (1’58’’34). Il finit 2ème cadet sur cette distance.

Dans la même course, Romain Jacquemain a manqué de fraîcheur dans le 2ème tour et termine en 2’08’’37.

 Sur 1500m, Nicolas Devilliers est parti sur un bon rythme mais il n’a pas réussi à le maintenir jusqu’au bout. Malgré un bon finish, il termine en 4’33’’60, tout proche de son record.

 Enfin, dans le 3000m, Thibault Marche a connu un grand passage à vide après le 1500m. Il réalise au final 10’26’’44 et monte sur la 3ème marche du podium.

 Laurent Schneylin doit analyser ces résultats, car le pic de forme tant attendu n’est pas arrivé… A voir lors des prochaines compétitions.

 

 

 

Marathon du mac Du Der à St Dizier(52) – Dimanche 10 juin 2018

Denis DUBREUIL, originaire de la région, nous livre ce récit, bonne lecture :

« Départ samedi en début d'après-midi pour la région Grand Est en direction du plus grand lac artificiel d'Europe avec ses 48km² et ses 350 millions de mètres cube.

C'est le lac du Der- Chantecoq .Après  3h de route nous arrivons à Saint Dizier (Ville dont je suis natif) où nous devons récupérer nos dossards .Nous sommes trois représentants du SGH à avoir choisi cette course, François GALLET qui a opté pour le marathon et Valérie(DUBREUIL) et moi pour le marathon aussi mais en duo, « moite-moite » c'est moins long.

Nous prenons notre hébergement qui est situé à l'arrivée de la course et à une vingtaine de kilomètres du départ .Marie Rose nous accompagne ainsi que nos filles Maud et Aurore.

Pasta- parti et nuit agitée sont de rigueur avant une course .Réveil 5h45, nous n'avons pas beaucoup dormi mais l'envie est bien présente c'est le plus important.

Je fais le premier semi et Valérie le second, Valérie nous emmènent sur la ligne de départ et se rend au passage de relais .Echauffement léger sous une chaleur écrasante, déjà 20°et un taux d'humidité important.

Nous sommes environ 1200 sur les ordres de l'officiel car le marathon est labellisé ,266 solo, 127 duo et 130 quatuor classés.

8 H nous nous élançons dans la Ville de Saint Dizier pour une boucle de 6 km avant de rejoindre la digue qui nous emmènera vers le lac .De mon côté, je prends un départ contrôlé et j'enchaine les kilomètres.

Jusqu'au 12éme c’est nickel, après le rythme tombe un peu mais au 15éme, un bout de banane me relance et je termine en 1h28mn.

Valérie piétine d'impatience et fais un large sourire en me voyant .Elle peut enfin s’élancer, c'est parti !!! Je récupère et vais à la rencontre de François qui ne devrait pas tarder.

Je le retrouve tous sourire avec le meneur d'allure des 3H30, je fais quelques mètres avec lui et il me rassure sur son état de forme .Je file à l'arrivée pour voir Valérie dans les derniers kilomètres. Je l'aperçois au loin, elle va bien l'allure parait bonne.

A ma hauteur, je me rend compte qu'elle est dans sa course, elle est appliquée et relance même un peu. La fin est proche et le public la motive en l'encourageant chaleureusement .Elle franchi la ligne en 1H45mn, waouh son record est tombé et a même dégringolé de 8mn .Quelle performance !!!!!! Je la rejoins et je découvre un visage certes marqué par l'effort mais tellement rayonnant que l'émotion m'envahi .Elle prend conscience de sa perf et a du mal à y croire. Il ne reste plus qu'à attendre notre marathonien, nous guettons le chrono, il devrait arriver d'un instant à l'autre .Le voilà, il termine en 3h41 sous un soleil de plomb.

Après un ravitaillement et un temps de récupération bien mérité il me confie ceci " c'est un marathon difficile qui n'est pas tout plat avec de longues lignes droite interminables.

Du cotés organisation, parfait .Des lots conséquents, malgré un tarif d'inscription plus que raisonnable, des bénévoles sympas et un résultat pas trop mauvais"(c'est François qui parle).

Valérie et François ont eu l'agréable surprise d'être accompagné quelques kilomètres par notre président qui étant dans les environs est venu leurs apporter son soutien.

Merci également à Marie Rose qui avait pris son vélo pour suivre son champion de mari.

Coté résultat c'est plutôt pas mal : Valérie et moi terminons à la 28éme place en duo et 2éme place en mixte François lui termine à la 66éme place au scratch et 3éme M3 (respect Monsieur). »

 

Course des embruns à Sausset Les Pins(13) – Dimanche 10 juin 2018

 

Pas de doublé cette année pour marine CLAUDEL sur cette course de 11km200, comptant pour le challenge Maritima. Elle n’a aucuns regrets à avoir, la première Mélody JULIEN, n’est autre que la 2e juniore des championnats de France cross à Plouay. Classée 26e au scratch en 42’57, elle monte sur la 2e marche du podium féminin et remporte le classement séniore.   

 

 

Défis des hauts de Belfort(90) - Dimanche 10 juin 2018

 

Deux athlètes des SGH ont pris part à cette 15e édition de la course. Jean-Marie TALBI termine 86e en 1h06’10 et Joaquim RESENDE 388e en 1h35’29.