HORAIRES des ENTRAINEMENTS - SGH Athlétisme

A partir du mardi 6 septembre, les entraînements reprennent...

U12(PO) le jeudi de 18h30 à 19h45
U14 (benjamin) et U16(minimes) le mardi et jeudi de 18h30 à 19h45

Groupe trail (reprise déjà effectuée) : les mardis et jeudis de 18h30 à 20h
Groupes compétition et Hors-Stade (reprise déjà effectuée) : les mardis et jeudis de 18h30 à 20h

Groupe joggeur : le mercredi à 18h30 (entraînements encadrés par Eric Laureillard).

 

 

Trail du Grand Duc de Chartreuse - Ultra solo - Dimanche 26 juin 2022

 



Tout d'abord bravo à nos amis présents à Chamonix pour les courses du Mont Blanc, ils se sont apparemment bien éclatés.

2 traileurs du groupe, Fred MATOSEVIC et moi(Fred GRAND), accompagné de notre infatigable ami Dédé VILLAUMIE, avons plutôt opté pour la nouveauté en choisissant le massif de la Chartreuse.
Nous n'avons pas été déçu.
Non loin de Grenoble, le parcours d'environ 71 kms et 4400 m D+ est situé autour de la vertigineuse dent de CROLLES pour cette édition, car le parcours est modifié chaque année.
Nous avons eu la chance exceptionnelle de passer (en marchant seulement) par une zone NATURA 2000 entre le pas de Rocheplane et le pas de l'Oeille, du fait que l'organisation de cette épreuve vieille de 33 ans désormais, est antérieure à la création de la zone protégée.
Des parties sommitales vers 2000 mètres ou il a fallu mettre les mains pour escalader, quelques passages techniques un peu scabreux en descente, un terrain calcaire typique constitué de lapiazes casse gueules par endroits, un long passage par la vallée de l'Isère à basse altitude à plus de 30° C ou nous avons d'ailleurs entendus des cigales (ce ne sont pas des hallucinations), entrecoupées de 3 montées bien raides, voici les principales caractéristiques de ce trail qui a finalement surpris par sa difficulté.

262 coureurs s'élancent à 5h00 (dont une dizaine d'élites en plus du fait de l'annulation le vendredi du 90 kms du Mont Blanc). Cà grimpe immédiatement, on est vite dans le vif du sujet.
Seulement 160 coureurs seront classés, dont une quarantaine dirigée vers une bifurcation (avec 8 kms et 400 m D+ de moins que les autres), la zone de shunt du 55 ° km.
Plusieurs dizaines de participants ne passent pas à temps la barrière assez serrée de 16h30, puis celle de 18h30.
Il est possible qu'un certain nombre de participants ont sous-estimé ce parcours. Je fais partie de ceux-là.

Côté résultats :

Fred MATO fait à nouveau une course solide.
Une grosse chute vers le 20 ° km ralentit son avancée, il dira même après course avoir envisagé arrêter après celle-ci. Quelques points de sutures auraient mérité d'être posées sur une belle entaille au menton.   
Il termine en 13h22' classé 62e ( 2e M3H )
Il visait 13h00, c'est bien géré.

André VILLAUMIE appréhendait beaucoup cette course.
L'excellente gestion des parties difficiles en côte lui a permis de passer la zone du shunt avec environ 30' d'avance.
Il termine en 14h45' classé 108e  ( 1e M5H ).
Chapeau Dédé.

Je suis parti plutôt confiant, même si je me doutai que la chaleur annoncée l'après-midi allait être un soucis, je me connais.
J'ai certainement trop géré durant les premières heures, Dédé plus rapide que moi dans les zones de transition a finalement plus de 30' d'avance sur moi au 30e km. Ceci m'a contraint de booster dans la 2e côte en plein milieu de journée, je suis revenu à 10' de lui.
Mais la 3e côte arrive trop vite, nauséeux depuis quelques heures je ne m'alimente plus, c'est fatal. Je passe malheureusement la zone du shunt avec environ 15' de retard, ce qui me contraint de gratter 8 kms du parcours.
Pourtant correctement classé à mi-course, avec quasi 100 participants encore derrière moi, j'ai finalement eu "chaud aux fesses", je termine tant bien que mal (au mental) classé 142e  en 24h33' (application de + 10h00 pour le shunt).

Un bon rappel à l'ordre et un excellent entrainement pour les véritables objectifs de cet été.
Fred MATO sur la TDS.
Moi sur l'Echappée Belle.

A bientôt pour de nouvelles aventures.